mezza luna www.mezza-luna.ch

Stabat Mater Furiosa et paradis perdus

C’est un long chant, une ultime parole aux voix multiples, un cri pour rester debout et continuer à marcher. Un furieux cri d’amour, une prière qui s’élève dans toute sa détermination devant la folie guerrière.

Un cri pour conjurer la mort. Un chœur faisant référence à la tragédie, aux Troyennes, aux Danaïdes et à toutes ces voix anonymes de femmes, victimes de toutes les guerres, mais aussi furieuses résistantes. Chacun de nous est accessible à la barbarie, l’humanité est un champ de tensions inconciliables, dont l’ordinaire résolution est la cruauté et le déni de l’autre, ce sempiternel retour à la case départ. Et cependant, l’on chante et célèbre ce qui dans l’histoire individuelle et collective côtoie les charniers et les contredit, joie, espoir, plaisir, beauté, bonté, compassion et respect d’autrui, ces infimes et brèves utopies chaque jour réalisées, malgré tout, par des millions d’hommes.


Conception et mise en scène : Heidi Kipfer

Avec : Dominique Bourquin Rita Gay Emilie Blaser Salvatore Orlando Mathias Demoulin Megumi Tabucchi

Lumières :  Dominique Dardant

Composition et arrangements : Mathias Demoulin

Direction des chants et arrangements : Xavier Rebut

Son : Gilles Abravanel

Costumes : Claude Rueger

Administration : Emmanuel Colliard

Photos : Mathilda Ollmi


Tournée : Les Halles, Sierre - Théâtre Point Danse, Renens - Temple Allemand, la Chaux-de-Fonds - Théâtre Vidy-L, Lausanne - Almabic, Martigny - Arbanel, Treyvaux - Echandole, Yverdon - Nuithonie, Villars-sur-Glâne


Soutiens : Etat de Vaud, Loterie Romande, Schweizerische Interpreten Stiftung, Fondation Leenaards, Fondation Nouky et Pierre Bataillard

Booking / Musique

Presse      Liens